Accueil

Ce site a été créé afin de parler vrai et de susciter la réflexion autour du projet de ligne 18 du métro du Grand Paris Express, projet qualifié dans la presse de pharaonique, avec 200 km et 62 gares, et que la France ne pourra pas se payer avant longtemps, après les JO 2024, la coupe du monde de rugby, et l’abandon de l’expo universelle….

Devant l’explosion du budget du Grand Paris Express, entrainant retards et nouvelles dérives de coûts, nous devons nous remettre en cause et nous interroger sur la validité des choix décidés il y a maintenant plusieurs années. L’enquête publique sur la ligne 18 date de 2016 déjà. Au train où vont les choses, la ligne 18 sera opérationnelle 20 ans après la décision de la construire, alors que de nombreux progrès technologiques auront été effectués entre temps et elle sera alors déjà dépassée…

Exemple de véhicule autonome, source Wikipedia

Yvelinois et défenseur de ma région et de ma ville SQY, entrepreneur et intéressé par le cluster Paris-Saclay, j’ai choisi de provoquer cette réflexion et de suggérer des solutions alternatives, plus économiques, plus innovantes, pour lesquelles toutes les compétences existent à SQY et à Saclay, autour du véhicule autonome, en alternative à la ligne 18.

Versailles – SQY – Saclay – Orly doivent se doter d’un projet de transport innovant. Et il n’y a de projet réellement innovant que de projet en rupture technologique !

Celui-ci constituera une vitrine technologique de l’innovation française, à la hauteur de leurs ambitions et mis en œuvre par des entreprises, sous-traitants, centres de recherche et écoles d’ingénieurs déjà tous présents sur le territoire de SQY-Saclay autour de l’automobile. Il permettra de maintenir l’emploi dans un secteur trop souvent combattu, accusé et décrié par des politiques irresponsables et idéologues.

L’actuelle ligne 18, en plein XXIème siècle, n’est qu’une application d’une invention du XIXème siècle !

Le report ou l’abandon de la ligne 18 ne doivent pas être une déception mais au contraire une opportunité de rebondir vers un projet plus réaliste, plus économique et en phase avec les aspirations des usagers et les compétences du territoire.